Être inclusif chez Ludia, ça signifie quoi ?

Share this article

Chez Ludia, nous accueillons la diversité avec respect,  qu’il s’agisse des corps de métiers, des origines, des langues, des individus et des passions, des expertises ou des personnalités. Être Ludien, c’est aussi réaliser des actions, même petites, pour améliorer encore un peu plus le sentiment d’être dans le même bateau, de faire partie de ce crew et de faire de Ludia un espace convivial, sécurisé, où on se sent comme à la maison. 

Leslie

Cette année est très particulière chez Ludia, car pour la toute première fois le studio a décidé de participer à la marche des Fiertés de Montréal le 18 août 2019, avec d’autres studios de jeux vidéo. « Je suis tellement contente que nous participions enfin à la marche des Fiertés, j’avais vraiment hâte  que ce jour arrive » s’enthousiasme Leslie Martin, artiste technique française et Ludienne depuis 6 ans.

S’il y a une chose que l’on peut dire de Ludia, c’est bien que tout le monde ici se sent accepté et partie intégrante de notre crew. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles les personnes y restent. « Pendant longtemps, je ne me sentais pas normale, je me posais des questions sur ma sexualité, mon but dans la vie, ce que cela signifiait d’être une femme. Aujourd’hui j’ai appris à pleinement accepter ma féminité, et changer de pays m’a ouvert l’esprit sur de nombreuses choses. La communauté LGBT au Canada est bien plus développée et acceptée qu’elle ne l’est dans d’autres pays, le mariage entre personnes de même sexe était déjà reconnu en 2005! » Leslie ne croit pas en la vision binaire du genre, pour elle le genre est un spectre étendu. Quand nous regardons les nouvelles générations qui grandissent dans un monde plus tolérant, la ligne entre les genres devient de plus en plus ambiguë et les gens ont plus de liberté pour pouvoir être honnêtes avec eux-même.

De nombreuses initiatives ont été mises en place chez Ludia pour créer un environnement de travail sain, et que tout le monde se sente intégré et accepté. En commençant par les formations sur la civilité et le respect des autres au travail, mais aussi les conférences internes Lunch & Learn où il est possible pour les employés de partager tout type de sujet dont la dépression, le burn out, la médiation, l’autisme ou le développement personnel. « C’est super de voir les gens devenir de plus en plus à l’aise pour partager ici leurs découvertes personnelles et leurs expériences sans se sentir gênés. »

Des améliorations possibles

Mais bien sûr, la situation est toujours perfectible dans notre société, et cela vaut aussi pour Ludia. Des mesures ont déjà été prises mais nous nous devons de continuer à évoluer sur ce sujet en tant qu’entreprise. Nous avons reçu des suggestions, comme celles de créer une communauté au sein de Ludia qui représenterait les individus marginalisés dans notre société, de mettre à disposition des salles de bains non genrées et une salle de repos offrant un espace silencieux aux personnes souffrant d’anxiété et de stress. Continuer à discuter, lancer des questionnaires, échanger nos opinions et mettre en place des actions concrète, c’est la clé pour améliorer plus encore l’environnement de travail.  « Nous sommes tous acteurs de cet environnement en mutation »

En dehors de Ludia ?

Leslie fait partie de deux communautés et groupes ici à Montréal : Montréal Gaymers, une communauté dédiée aux joueurs LGBT où ils peuvent se rencontrer autours de différentes activités tous les mois, pour jouer ensemble, discuter et débattre, et Les Chouettes, dédiée aux femmes uniquement, offrant un espace sécurisé pour échanger librement, sans masque. « Trouver ces communautés et y construire de véritables amitiés m’a aidé dans mes questionnements et m’a permis de grandir et trouver la confiance dont j’avais besoin. » Ça vous intéresse ? Pourquoi ne pas les contacter et les rejoindre vous aussi ?

Article précédent Prochain article

Vous pourriez aimer

shares